Guide pour résoudre votre problème d'humidité
dans la maison, pour bricoleurs et professionnels.


Tout d'abord, un aperçu des causes les plus probables des problèmes d'humidité:
 

        Figure 1: causes des problèmes d'humidité

 

A: L'humidité ascensionnelle
B: L’humidité hygroscopique
C: Pénétration d'humidité à travers les murs et le sous-sol
D: Pénétration d'humidité à travers la façade
E: Condensation
F: Pénétration de l'humidité à travers le pied du mur
G: Toit et raccords de toit
H: Joints entre fenêtre et façade
I: Fuite dans un tuyau, un drain, une douche, ... (pas sur la figure 1)

Les lettres ci-dessus font référence à la cause du problème d'humidité. Utilisez ces lettres pour vous guider vers le chapitre approprié du manuel.

Vous ne savez pas d'où vient l'humidité après avoir lu ce manuel? Commencer alors par faire examiner votre bâtiment. N'hésitez pas à prendre rendez-vous pour une visite sur place. Voir notre page "Diagnostic".

La solution commence généralement en déterminant la cause exacte. Un problème d'humidité peut avoir plusieurs causes. Une fois la cause déterminée, un traitement approprié peut être établi. Des instructions à ce sujet peuvent également être trouvées ci-dessous.
 

A) L'humidité ascensionnelle:

L'humidité ascensionnelle est causée par le phénomène de capillarité à travers le matériau de construction. En général, plus les murs sont épais, plus l'humidité peut monter.

        Figure 2: L’humidité ascensionnelle dans les murs

L’humidité ascensionnelle peut généralement être reconnue par des problèmes d'humidité au bas du mur au rez-de-chaussée. Selon la construction et les circonstances, elle peut monter de quelques centimètres à environ un mètre et demi et attaquer le mur. Les plaintes typiques sont les murs humides où la peinture, le papier peint et/ou le plaffonage se détachent et où des champignons et des sels possibles peuvent être remarqués.

        Figure 3: Exemple de dommages causés par la remontée d'humidité

Dans le passé, le traitement contre la remontée d'humidité était effectué par une incision dans le mur. Le mur est interrompu mètre par mètre par une incision ou par enlèvement de pierres, la construction étant reconstruite après application d'un film DPC. Cette opération est coûteuse et peut affecter la stabilité du bâtiment. Aujourd'hui, l'injection est généralement choisie, avec une préférence élevée pour un gel d'injection de haute qualité qui fournira une barrière à l’endroit de l'injection. Cette barrière est créée parce que le matériau de construction absorbe le gel et lui donnera un effet hydrophobe. Hydrophobe signifie que l'eau est repoussée. Les liquides d'injection (avec cartouches ou pompe) ne sont pas recommandés en raison du risque de fuite du liquide à travers les fissures et les crevasses, ce qui pourrait interrompre la barrière contre l’humidité. Un gel d'injection rend le risque d'erreurs pratiquement inexistant tant qu'une bonne stratégie est suivie.

Remarque: N'essayez pas de résoudre l'humidité ascendante uniquement en appliquant des revêtements résistants à l'humidité sur la surface du mur. Cela masquera presque toujours le problème pendant un moment mais ne le résoudra pas. Au contraire, il s'aggravera souvent car l'évaporation est empêchée et l'étendue des dommages augmente en même temps que l'humidité.

Une barrière horizontale mais souvent aussi verticale doit être réalisée. Une barrière horizontale bloquera la montée de l'humidité tandis qu'une barrière verticale protégera le mur de l'humidité des parties adjacentes du bâtiment (qui peuvent encore contenir de l'humidité).

Nous vous recommandons d'utiliser Humabloc Plus ou Dryzone pour l'injection. Selon nous le bricoleur moyen peut utiliser ces produits sans aucun problème. Ils sont développés pour les professionnels et les bricoleurs.
 

A.1. Méthode de traitement de l'humidité ascensionnelle:

A.1.1) Déterminez d'où vient l'humidité ascensionnelle:

  • Il peut y avoir une bande imperméable qui fonctionne bien, mais en raison d'un défaut de construction, l'humidité peut monter via ce qu’on appelle «un pont d'humidité». Dans la plupart des cas, il s'agit d'une couche de plafonnage (calcaire) qui est placée sur la bande imperméable. Une autre cause peut être que trop de mortier est tombé dans la coulisse du mur lors de la maçonnerie. En conséquence, l'humidité peut toujours être aspirée vers le haut au-delà de la bande imperméable par capillarité. Dans ce cas, vous devez retirer le pont d'humidité (par exemple le plâtre ou le mortier dans la coulisse) au niveau de la bande imperméable. Vous devez également vérifier qu’il n’y a pas de sels dans le mur au-dessus de la bande imperméable. Si c'est le cas, placez une membrane à sel jusqu'à 50 cm au-dessus des dommages visibles. Habituellement, aucune injection contre la remontée d'humidité n'est nécessaire (si le pont d’humidité était la cause unique).
    Toujours pas sûr que la bande imperméable est efficace => Injectez le gel contre l'humidité ascensionnelle (allez au point A.1.2).
  • Il n'y a pas de bande imperméable ou lorsqu'il ne fonctionne pas suffisamment en raison, par exemple de fissures, du vieillissement de la bande, etc.: injectez le mur intérieur si la coulisse dans le mur est correcte ou injectez le mur intérieur et extérieur si la coulisse n'existe pas ou s'il y a des erreurs de construction dans la cavité (par exemple, des résidus de mortier qui sont tombés dans la coulisse pendant la construction et qui sont dur à retirer).

A.1.2) Déterminez la stratégie d'injection:

  • Pour la maçonnerie classique (briques massives + joint de mortier d'au moins 8 mm d'épaisseur), on injecte généralement dans le joint le plus bas au-dessus de la hauteur du sol. Des écarts par rapport à cela peuvent être causés par des différences de hauteur (voir point suivant), lorsque des pierres sont collées (joints <8 mm d'épaisseur), une construction préfabriquée ou avec d'autres types de briques. Pour les blocs de construction avec un joint plus épais que 8 mm, il faut dans tous les cas injecter dans le joint. Contactez-nous si vous n'êtes pas sûr.
  • Déterminez s'il y a des différences de hauteur dans le sol, comme des escaliers visibles ou des sols en forte pente. Lorsque la maison est un bâtiment semi-ouvert ou fermé avec un mur commun (donc s'il n'y a pas de coulisse ou d'isolation entre votre mur et le mur du voisin), vous devez savoir quelle différence de hauteur le sol a avec vos voisins. Voir les 2 images suivantes:

 

        Figure 4: pas de différence de hauteur

  • S'il n'y a pas de différence de hauteur, nous pouvons marquer la barrière horizontale à quelques centimètres au-dessus du sol (voir figure 4), de préférence dans le joint pour les briques massives ou dans le joint pour les types de briques non massives.
  •  S'il y a des différences de hauteur de sols, la hauteur de la barrière horizontale est déterminée par le sol le plus haut (voir figure 5). Si nous ne connaissons pas la hauteur, nous devons mettre la barrière suffisamment haut (par exemple à une hauteur de 50 cm) pour qu'elle soit certainement au-dessus du sol de l'autre côté du mur. Dans ce cas, une membrane d'humidité doit être installée plus tard, comme illustré à la figure 5.

        Figure 5: Différences de hauteur

  • Remarque: il est possible que les joints ne forment pas toujours une belle ligne horizontale. Dans ce cas, essayez de garder le joint. S’il s’agit de briques massives on peut faire autrement.
  • Lorsque le sol est enlevé, il peut être possible d'injecter plus bas, à condition qu'un découplage soit appliqué entre le sol et le mur (par exemple entre la chape et la finition, avec une mousse gonflante imperméable). Il doit y avoir une coulisse suffisamment profonde (inférieure aux forages) ou, dans le cas d’un mur plein, un niveau du sol encore plus bas que les forages, de l’autre côté du mur.
  • De préférence, les trous d'injection sont percés de l'intérieur. Cependant, cela peut également être fait de l'extérieur. Un enduit calcaire ou du terreau qui est en contact direct avec le mur doit être enlevé sur 5 à 10 cm autour des trous de forage. Un enduit calcaire ou du terreau ne peut pas être traité avec un gel d'injection et sera toujours susceptible de créer un «pont d'humidité» sur la barrière. Le plafonnage à base de ciment n'est pas un problème tant qu'il est en bon état. Pensez simplement aux plinthes extérieures qui peuvent rester.
  • Les Remmers Humabloc Plus et Dryzone fournis par nos soins peuvent être injectés dans des forages avec une distance centrale de 10 cm et un diamètre de perçage de 12 mm. Seulement si une brique pleine non classique est traitée et que le perçage dans le joint avec une épaisseur minimale de 8 mm n'est pas possible, une déviation de la distance centrale et du diamètre de perçage peuvent être nécessaire. Dans ce cas, contactez-nous pour plus d'informations.
  • Dans les coins, il faut faire attention que la distance de perçage maximale soit également de 10 cm. Parfois, une forme en éventail doit être appliquée. Voir figure 6.

  .

Figure  6: Motif de perçage en forme d'éventail dans le coin

  • Il est également possible d'opter pour l'injection des deux côtés du mur; voir photo 7, ou uniquement de l'extérieur.

 

Figure 7: Modèle de perçage, percé à l'intérieur et à l'extérieur.

  • Lorsque le mur à traiter est en contact direct avec un mur adjacent non traité, éventuellement un ou plusieurs murs voisins, vous devez également créer des barrières verticales. Habituellement, environ 40 cm de plus en hauteur que les dégâts d'humidité visibles sont suffisants. En pratique on met généralement les barrières verticales jusqu'à une hauteur de 1 mètre par rapport au niveau du sol. Habituellement, 2 barrières verticales sont requises par mur adjacent. S'il s'agit de votre propre mur dans lequel vous pouvez et souhaitez percer une barrière verticale, une seule rangée de forage verticale suffit. La figure 8 montre où faire les barrières verticales. Si vous ne pouvez pas déterminer l'emplacement des murs adjacents, vous devrez placer un écran de sel après l'injection.

        Figure 8: Barrières verticales

•     Excellent ! Nous sommes maintenant prêts à commencer les travaux !

 

A.1.3) Performance d'injection:

  • Ayez le matériel suivant à la maison:
  1. Gel d'injection. La quantité requise peut être déterminée par notre tableau de consommation, que vous trouverez avec les gels dans notre boutique.
  2. Pistolet d'injection. Il s'agit d'un pistolet d'injection classique pour cartouches de 310 ml. Pour les cartouches de 600 ml, un pistolet adapté est nécessaire. Les deux sont disponibles dans notre boutique.
  3. Mortier ou bouchons pour boucher les trous de forage après l'injection. Le gel agit également par évaporation. Gardez donc le gel dans le mur et ne le laissez pas s'évaporer dans l'air ambiant. Nous préférons le mortier, par exemple Remmers WP DS Levell.
  4. De l'eau pour nettoyer le pistolet, éventuellement un tissu pour le nettoyage
  5. Un foret de 12mm de diamètre
  6. Foreuse
  7. Mètre
  8. Ruban
  9. Côuteau
  10. Crayon ou marqueur pour marquer
  11. Aspirateur. L'air comprimé est également possible lorsque la poussière dans la pièce ne pose aucun problème.
  12. Peut-être un couteau à mastic pour fermer les trous de forage après l'injection
  13. Protection individuelle telle que gants, masque anti-poussière, vêtements de travail, ...

 

MÉTHODE:

  • Marquez les trous de forage sur le mur. Perçage classique dans le joint avec un espace de 10 cm entre les trous.

      Figure 9 : Marquer les trous de forage

  • Marquez la profondeur de forage sur la perceuse avec un morceau de ruban adhésif. La profondeur de forage a réduit l'épaisseur du mur de 2 à 5 cm. La figure 10 montre une profondeur de forage de 16 cm pour un mur de 19 cm d'épaisseur. Lorsque vous percez dans des coins, en forme «d’éventail», estimez la profondeur de forage par trou.

         Figure 10: Marquez la perceuse

  • Percez les trous jusqu'à ce que le ruban soit aligné avec le mur.
  • Nettoyez les trous de forage avec un aspirateur ou un pistolet à air comprimé si la poussière dans la pièce n'est pas un problème.

         Figure 11: Percer les trous

  • Placer le gel d'injection dans le pistolet

        Figure 12: Charger le pistolet

  • Couper la cartouche ou le tube
  • Insérez l'aiguille d'injection

        Figure 13: Ouvrir la cartouche

  • Injectez le gel: placez l'aiguille tout à l'arrière de l'alésage, en pompant un peu à la fois tout en tirant doucement l'aiguille vers l'arrière. Cela remplit complètement l'alésage d'arrière en avant. Arrêtez d'injecter dès que vous atteignez la surface du mur ou même un ou deux centimètre avant.

 

        Figure 14: Injecter le gel

  • Nettoyez le pistolet et les résidus de produit avec de l'eau tiède.
  • Fermer les alésages avec du mortier ou un bouchon sans déplacer le produit. Ne remplissez donc pas l'alésage partiellement ou complètement avec du mortier.

Vous avez terminé l'injection !!

 

A.1.4) Déterminez s'il faut placer une membrane de sel:

Vous avez besoin d'une membrane de sel dans les cas suivants:

  • La présence de sels a été diagnostiquée (si nécessaire, demandez un diagnostic par nos soins)
  • Il y a des murs adjacents que vous ne pouvez pas isoler avec des barrières verticales
  • Vous souhaitez faire la finition sous les trous d'injection
  • Vous souhaitez terminer immédiatement sans attendre que le mur sèche

Remarque: on ne peut pas simplement enduire les trous de forage. Donc, placez d'abord une membrane de sel de sorte qu'il n'y ait pas de pont d'humidité sur la nouvelle barrière horizontale et éventuellement aussi la nouvelle barrière verticale.

Nous fournissons des membranes de sel selon la manière dont vous voulez la fixer:

  • En peignant: Remmers MB 2K avec Remmers Kiesol MB comme apprêt. Pratique à installer. Recommandé pour les surfaces irrégulières. Il n'y a pas de coutures. Le risque d'erreurs est minime.

        Figure 15: Membrane de sel avec Remmers MB 2K
 

  • En collant: Remmers Film SNC lorsque le mur est stable et Drybase Flex Fleece lorsque le mur subit de petites tassements. Nous recommandons comme colle pour toutes les situations Remmers FL Fix ou lorsqu'il n'y a pas ou très peu de sels dans le mur Compaktuna FLEXcement PLUS.
  • En utilisant des chevilles: membranes à nappe à excroissances NEWTON. Ici, vous devez percer des trous dans le mur et fixer la membrane avec des chevilles. Nous recommandons particulièrement cette membrane lorsque le mur subit encore un tassement (limité). Si vous souhaitez ensuite enduire ou coller sur la membrane, vous avez besoin de la version avec un coté en treillis.
     

Plus d'informations sur le placement de ces produits peuvent être trouvées dans les articles spécifiques de notre boutique en ligne.

 

B) L’humidité hygroscopique:

Les sels hygroscopiques dans le mur absorberont l'humidité de l'air et la transmettront aux matériaux de construction. Les sels peuvent causer encore plus de dégâts et sont souvent un problème sous-estimé. Ils peuvent également augmenter leur volume de 6 à 8 fois et pulvériser des pierres, écailler le plafonnage et la peinture, etc. Les sels proviennent soit de matériaux de construction, soit ont été absorbés par l'humidité du sol, soit ont été appliqués (par exemple : sel de voirie ou excréments d'animaux). Un écran de sel peut enfermer les sels de l'air, de sorte qu'ils n'ajoutent plus d'humidité au matériau de construction et qu'ils ne puissent plus cristalliser car l'évaporation n'a plus lieu à cet endroit. Pour certaines solutions, nous recommandons la neutralisation et l'encapsulation des sels par exemple Remmers Écran  Sels (par exemple pour l’étanchéité de la cave). Mais il n'y a pas de solution bon marché pour chaque type de finition. Demandez conseil pour détecter les sels et éliminer leurs effets indésirables. Pour les solutions habituelles, voir le point A.1.4 après le traitement des remontées d'humidité ou le point C pour la maçonnerie en contact avec le sol.

 

C) Étanchéité de cave (ou d'espaces partiellement ou complètement en dessous du niveau du sol):

Par « niveau du sol » on entend le niveau le plus élevé à l'extérieur, il peut donc s'agir de la rue, du jardin ou d'une surface pavée.

Une étanchéification des murs d’un sous-sol peut de préférence être réalisée de l'extérieur dans les nouveaux bâtiments, tandis que lors d'une rénovation, cela doit généralement être fait de l'intérieur.

C.1) Étanchéité des murs de cave par l'extérieur:

Nous recommandons l'utilisation de Remmers MB 2K avec Kiesol MB comme apprêt. Il est extrêmement résistant à la pression (mieux que le bitume), résistant aux acides, aux sels, au radon et aux fissures jusqu'à 3 mm. Il est facile à appliquer avec une brosse en bloc (1 couche Kiesol MB et 2 couches MB 2K de 1,5 mm chacune, donc 3 mm au total). Dans une construction classique, il doit y avoir un chevauchement d'au moins 30 cm avec la fondation en béton. Pour les caves en béton (préfabriquées), de préférence 20 cm plus bas que le sol intérieur. En option, un tapis de drainage peut également être placé contre celui-ci après séchage. Pour plus d'informations, consultez l'article dans notre boutique.

        Figure 16: Remmers MB 2K à appliquer avec une brosse en bloc


C.2) Étanchéité des murs de cave de l'intérieur:

Cette méthode vous évite d'avoir à creuser tout autour de la maison, ce qui entraîne des dommages et de problèmes de stabilité potentiels. S'il n'y a pas de fondation en béton, l'étanchéité du sous-sol par l'extérieur a peu ou pas suffisamment d'effet. Heureusement, il existe une solution pour étanchéifier en assemblant un cuvelage rigide de l'intérieur où vous pouvez transformer vous-même l'espace en un espace de stockage sec ou un espace de vie. Assurez-vous que la construction est stable et qu'aucune fissure ou tassement supplémentaire ne peut se produire. Un cuvelage rigide ne peut pas résister à cela. En fonction de la destination de l'espace, nous avons 2 systèmes possibles pour vous:

C.2.1) Remmers Kiesol Basic Système, pour la zone de stockage à sec

       Figure 17: Remmers Kiesol Basic Système


C.2.2) Remmers Kiesol Système, pour créer un espace de vie sous le niveau du sol ou à la cave.

       Figure 18: Remmers Kiesol Système

Méthode:

Les deux systèmes démarrent avec la même méthode de travail et ensuite les spécificités de chaque méthode sont expliquées séparément.

  • Vous devez «déshabiller» l'espace souterrain de l'intérieur en enlevant la peinture et les plafonnages précédents afin de pouvoir partir d’une base solide (coque).
  • Vous pouvez arrêter immédiatement toute fuite avec Compaktuna Rapolith ou Remmers Waterstop.

        Figure 19: Arrêter des fuites

  • Le passage des tuyaux à travers le mur ou sol peut être fermé avec Remmers Stopaq. Il faut dégager, autour des tuyaux qui traversent le mur ou sol, un espace de 2-3cm autour des tuyaux sur une profondeur de 5 cm environ. Remplissez la cavité créée avec Remmers Stopaq jusqu’à environ 1 à 2 cm de la surface. Au-dessus de Remmers Stopaq, une autre couche de contre-pression avec le Remmers WP DS Levell doit être faite dans les 1-2 cm restants.

        Figure 20: Remmers Stopaq

  • Les murs intérieurs reposant sur une fondation (ou dalle de sol) en béton d'au moins 15 cm d'épaisseur pourraient être déconnectés, mais souvent ils sont aussi couvert par le cuvelage.
  • Injecter le gel contre la remontée d'humidité pour la partie au-dessus du sol (voir «Partie A: Méthode de traitement de l'humidité ascensionnelle»).
  • Si vous souhaitez également étanchéifier le sol, vous pouvez d'abord exécuter le point C.3 de ce manuel «Etanchéité des sols de cave de l'intérieur».
  • Appliquer un primaire avec Remmers Kiesol (dilué 1:1 avec de l'eau) ou Remmers Écran sels.
  • Appliquer une première couche de Remmers WP Sulfatex de 1 mm humide sur humide avec une brosse en bloc.
  • Lorsque le WP Sulfatex a durci pendant une courte période, soit environ 1 à 2 heures plus tard, appliquez un joint d’acrotère (couche de mortier d'un quart arrondi, voir figure 21) avec WP DS Levell entre le sol et le mur. Lissez les irrégularités avec Remmers WP DS Levell. Les tuyaux peuvent également être dissimulés avec Remmers WP DS Levell. Astuce: chanfreinez ou arrondissez les arêtes vives avec Remmers WP DS Levell.

       Figure 21: Joint d’acrotère
 

Méthode de travail détaillée pour le Remmers Kiesol Basic Système (zone de stockage):

  • Lorsque la première couche de WP Sulfatex est «anti-maculage», c'est-à-dire au maximum 24 heures après l'application, enduire la couche de contre-pression de 2 cm avec Remmers WP Top (basic).
  • Votre cuvelage est prêt. En option, vous pouvez également choisir d'appliquer une couche anti-condensation avec Remmers SP Top SL Basic ou de finir avec Remmers IQ-Top SLS avec une épaisseur de 5 mm. La peinture n'est possible qu'avec de la peinture perméable à la vapeur, par exemple de la peinture acrylique.

Méthode de travail détaillée pour le Remmers Kiesol Système (espace de vie):

  • Lorsque la première couche de WP Sulfatex est «anti-maculage», c'est-à-dire au maximum 24 heures après l'application, appliquer une autre couche de Remmers WP Sulfatex avec une brosse en bloc, cette fois d'environ 1,5 mm d'épaisseur.
  • Lorsque la deuxième couche de WP Sulfatex est «anti-maculage», c'est-à-dire au maximum 24 heures après l'application, appliquer une autre couche de Remmers WP Sulfatex avec une brosse en bloc, cette fois également d'environ 1,5 mm d'épaisseur.
  • Lorsque la troisième couche de WP Sulfatex est «anti-maculage», c'est-à-dire au maximum 24 heures après l'application, appliquer une couche de mortier Remmers SP Prep par projection, pulvérisation ou application d'une couche de consistance épaisse avec une brosse en bloc. Cette couche assure une bonne adhérence entre WP Sulfatex et la couche suivante, la couche de contre-pression avec Remmers SP Top White.
  • Laissez le tout sécher pendant quelques jours.
  • Appliquer la couche de contre-pression, qui est également la couche de finition, avec Remmers SP Top White (enduit blanc résistant au sel et tampon salin) sur une épaisseur de 2 à 3 cm.
  • Votre cuvelage, y compris le plâtre, est prêt. La peinture n'est possible qu'avec de la peinture perméable à la vapeur, par exemple de la peinture acrylique.

Si vous travaillez mur par mur ou chambre par chambre, un chevauchement de 10 cm avec le cuvelage déjà installé est nécessaire.

Remarque: Aucun trou ne peut être fait dans les parties traités contre l’humidité à moins que vous ne preniez les mesures.

Un système de ventilation peut également présenter des avantages ici.


        Figure 22: Espace de vie dans la cave
 

C.3) Etanchéité des sols de cave par l'intérieur:

Si vous voulez étanchéifier le sol de la cave (ou d'une pièce située sous le niveau du sol), vous devez avoir une chape stable ou une dalle de sol en béton. Si vous n'en avez pas, vous devez d'abord l'appliquer.

Méthode:

  • Enlever autant que possible les couches de peinture déjà appliquées, les revêtements, les éléments puise se détacher...
  • Appliquer un primaire avec Remmers Kiesol MB
  • Appliquer Remmers MB 2K en 2 couches de 1,5 mm chacune (3 mm au total) à l'aide d'une brosse en bloc. Temps d'attente entre 2 couches de minimum 9 heures.
  • Appliquer une couche de contre-pression de chape d'une épaisseur minimale de 4 à 5 cm.
  • Terminez le sol comme vous le souhaitez.

 

D) Pénétration d'humidité à travers la façade ou par l'extérieur:

Une façade peut absorber l'humidité et conduire l'humidité vers l'intérieur si la coulisse du mur n'a pas été exécutée correctement ou s'il n'y a pas de cavité (murs pleins).
La façade peut être composée de plusieurs types de matériaux et de finitions.
Evidemment les fissures ne sont pas favorables et il est préférable de les fermer en premier.
Si les joints sont en mauvais état, refaire les joints partiellement ou complètement peut être une solution. Les joints peuvent être remplacés par des joints hydrofuges.
Dans le cas des façades avec des matériaux de construction minéraux, il est nécessaire de vérifier la présence de sels. Les solutions décrites ci-dessous supposent qu'aucun sel n'est présent. Si vous n'êtes pas sûr qu'il y a des sels ou de ce qu’il faut faire s'il y a des sels dans la façade, contactez-nous.

 

Solutions (sans présence de sels):

D.1) Hydrophober ou imprégner:
La pénétration de l'eau à travers les microfissures et / ou la porosité d'un matériau minéral peut être évitée en appliquant un revêtement hydrophobe. Cela est possible pour les briques, la pierre bleue et la plupart des matériaux de construction minéraux avec Remmers Crème Façade 25.

L'hydrophober repoussera l'eau en raison de la différence de tension superficielle et laissera la façade respirer en raison de son caractère perméable à la vapeur. Le Remmers Crème Facade 25 est complètement invisible après séchage. Il a un effet profond car une crème a un temps de contact plus long qu'un liquide d'imprégnation. Par exemple, le Remmers Crème Facade 25 fonctionnera en moyenne 15 ans alors que l'effet d'un liquide d'imprégnation ne sera que de quelques années.


        Figure 23: Hydrophober la façade

Avant d'appliquer le Remmers Crème Façade 25, le nettoyage de la façade peut être utile. Habituellement, un nettoyage avec un nettoyeur haute pression est suffisant. La saleté qui ne se dissout pas avec un nettoyeur haute pression doit cependant être "dissoute" par ramollissement chimique. Demandez conseil quand les salisures doivent être éliminées chimiquement.

 

D.2) Peindre:
Ici, la pénétration d'eau par des microfissures et / ou la porosité d'un matériau minéral peut être évitée en appliquant une couche de revêtement qui est hydrofuge et perméable à la vapeur. Il existe différents types de peintures. Certaines peintures ont des propriétés qui repoussent la saleté ou ont des propriétés inhibitrices d'algues et de mousse, de sorte que la façade reste belle plus longtemps. Les fissures peuvent également être résorbées dans une mesure limitée par des peintures aux propriétés flexibles. Nous pouvons vous fournir toutes sortes de peintures de Remmers dans la couleur de votre choix. N'hésitez pas à nous demander des informations.

 

D.3) Badigeon à la chaux
Réaliser un badigeon à la chaux est en fait appliquer un enduit à la chaux avec un pinceau sur la façade. Cela donne une belle apparence rustique. Les œuvres sont similaires à la peinture, bien qu'une couche de badigeon soit généralement plus épaisse. Du pigment est ajouté pour obtenir la couleur souhaitée. Il est préférable d'appliquer la couche en une seule fois sur toute la façade. Il existe différents types de badigeons:

  • Chaux minérale pure: existe depuis des centaines d'années et est la chaux la plus perméable à la vapeur. Elle est également plus perméable à la vapeur que presque tous les types de peinture. Cependant, elle n'est pas complètement étanche, de sorte que des dommages dus à l'humidité peuvent toujours se produire à cause d’une pluie battante ou d’une gouttière qui fuit. En raison de la respirabilité, elle est dans certains cas, le meilleur choix. Une façade humide sèchera le plus vite avec ce type de badigeon. Dans une mesure limitée, elle peut dilater certains sels. Après environ 5 ans, le badigeon doit être refait. Le badigeon peut être hydrophobisé pour le rendre résistant à l'eau. En conséquence, la façade reste également belle plus longtemps et un dépôt vert et de la mousse auront moins de chance d’apparaitre.
  • Chaux ajouté par de ciment: le principal composant ici est également la chaux, mais une quantité de ciment a été ajoutée pour améliorer certaines propriétés. Le badigeon sera plus résistant à la pénétration de l'eau. Cette couche de chaux est plus durable, donc elle durera plus longtemps. Cependant, elle respire moins bien qu'un badigeon de chaux minérale pure. Ne pas utiliser pour les briques de parement douces ou en présence de sels nocifs.
  • Selon le mélange du fabricant: généralement en ajoutant des produits chimiques qui améliorent certaines propriétés.

        Figure 24: Badigeon

Contactez-nous si vous souhaitez plus d'informations sur le choix ou l'application d'un badigeon. Nous pouvons également proposer divers produits de badigeon.

 

D.4) Plâtre ou crépi:
Un plâtre ou crépi est utilisé et pour la nouvelle construction et la rénovation. Ainsi, la structure de surface de la façade est rendue invisible et une nouvelle texture est appliquée à la surface du plâtre. Lors des modifications de la façade de la maison, une irrégularité entre les briques ou la différence de couleur peut être «cachée» derrière ce nouveau revêtement de façade. Les possibilités de texture et de couleur sont grandes. En général faire un nouveau plâtre implique aussi une isolation de l'extérieur. Certainement pour les rénovations il s'agit d'une valeur ajoutée majeure. Une coque isolante à l'extérieur de la maison a l'avantage qu'il y a moins de risques de ponts thermiques par rapport à l'isolation intérieure.
Le plâtre ou le crépi est de préférence appliqué par un plâtrier. Peu de bricoleurs obtiennent des résultats impeccables. Il existe principalement 2 types de plâtre: le plâtre minéral et un enduit de résine synthétique.

 

D.5) Revêtement de façade en bois, métal, ardoises ou plastique:
La façade est ici «recouverte» par une finition qui modifie considérablement l'aspect visuel de la façade. Tout comme un plâtre ou un crépi, vous pouvez choisir d'isoler de l'extérieur. Ces éléments sont accrochés à la façade, généralement sur un cadre. Une membrane entre l'ancienne façade et les matériaux de finition est presque toujours nécessaire.


        Figure 25: Revêtement de façade

 

D.6) Nouvelle façade ou plaquettes de parement collées: 
L’aspect de la façade est renouvelé ici aussi. Un avantage de plus peut être une couche d'isolation supplémentaire. Dans le cas d'une façade secondaire, une fondation doit être prévue et les travaux doivent généralement être exécutés par un entrepreneur. Les plaquettes de parement, collées sur des panneaux isolants ou pas, ne nécessitent pas de fondation supplémentaire. Un bon bricoleur peut généralement commencer avec cela. Il existe des panneaux de système ou le panneau isolant ont été déjà collé avec des plaquettes de parement de l'usine. Les plaquettes de parement doivent encore être collées sur les coutures. Le choix est large.
 



E) Condensation:

L'air peut absorber (s'évaporer) ou libérer (condenser) l'humidité. La quantité d'humidité que l'air peut retenir dépend principalement de la température, de la pression de l'air et de la surface avec laquelle il entre en contact. L'air peut atteindre la saturation, c'est-à-dire qu'il conserve la quantité maximale d'humidité (l'humidité relative est à 100%). Lorsque l'air entre en contact avec des surfaces plus froides avec une certaine quantité d'humidité, il peut y déposer l'humidité.

La condensation se produit donc généralement avec une humidité relativement élevée en combinaison avec des surfaces froides.

L'humidité dans l'air est inévitable mais également nécessaire pour une bonne santé. Habituellement, une humidité relative de 50 à 60% est idéale.

Plusieurs méthodes existent pour éviter la condensation:

  • Réduisez l'humidité relative de l'air. Cela peut être fait par exemple en rafraîchissant l'air, un système de ventilation, un sécheur d'air ou de construction, etc.
  • Augmentez la température des surfaces froides. Cela peut être fait par ex. en changeant le vitrage, en isolant la maison ou des parties de la maison ou en appliquant un petit film sur les murs intérieurs, ce qui augmente la température de surface. Notez que lorsque le lieu de condensation semble avoir disparu, il peut y avoir un autre endroit qui est alors le plus froid et où la condensation peut se manifester.
  • Les sels hygroscopiques qui peuvent être présents dans les parties du bâtiment peuvent déjà provoquer de la condensation à une humidité relative de 29% ! Voir comme solution partie B: Humidité hygroscopique.

 

F) Pénétration de l'humidité à travers le pied du mur:

La façade endure généralement plus en bas qu'en haut. Il peut y avoir des éclaboussures d'eau, des flaques d'eau, des fuites de drainage des eaux pluviales, de l'humidité du sol, .. en combinaison avec un éventuel sel de déneigement ou des sels du sol.
Une façade qui absorbe une bonne quantité d'eau ou d'humidité peut causer divers problèmes. L'humidité peut attaquer, pénétrer ou geler le matériau de construction, causant des dommages au matériau de construction. Une façade qui souffre d'un ou plusieurs de ces problèmes peut bénéficier d'un socle. L'isolation thermique peut toujours être possible derrière la base. Quelques exemples:

F.1) Pierre naturelle:
La pierre naturelle est collée à la façade et scellée. Une pierre naturelle sera en mesure d'absorber plus ou moins l'humidité, il est donc nécessaire de déconnecter la pierre avec une couche ou une colle résistante à l'humidité. Si la pierre naturelle peut encore transmettre l'humidité, elle peut être rendue hydrophobe. Voir le point D.1 de ce manuel.

F.2) Plinthe cimentée:
Le socle est enduit sur place d'un mortier résistant à l'humidité. Nous recommandons Remmers WP DS Levell pour une façade en brique classique. Ce mortier est résistant à l'eau et au sel: les mortiers qui ne sont pas résistants au sel et qui sont utilisés sur des surfaces chargées en sel peuvent se lâcher.
Si la partie de façade plus haute doit être également refaite, éventuellement en combinaison avec de l'isolation, le plâtrier pourra également créer le socle de façade à ce moment-là.

 

G) Toit et raccords de toit:
Il existe de nombreuses conceptions et combinaisons possibles de toit et de connexions de toit, nous laissons donc cette matière aux couvreurs.

Cependant, nous pouvons vous conseiller d'éliminer régulièrement la mousse et les dépôts verts des ardoises, tuiles ou plaques de fibre de ciment. Les mousses peuvent pénétrer entre les éléments grâce à leurs fines racines, laissant passer l'humidité et les gouttelettes d'eau. Cela nuit à la charpente de toit, à l'isolation, à la finition intérieure et extérieure, à la santé, ...

Le démoussage peut être respectueux de l'environnement avec Remmers AM-Stop. Si les mousses sont présentes en grande quantité, nous vous recommandons d'éliminer d'abord les mousses avec le nettoyeur haute pression. S’il y a peu de mousse, l’application d’AM Stop suffira. Après le démoussage, nous recommandons Remmers Color PA Roof peint ou pulvérisé en 2 couches afin que le toit ait un nouveau look et que les mousses ne puissent pas se réinstaller pendant 5 à 10 ans.

H) Joints entre fenêtre et façade:
Dans presque tous les cas, un joint flexible est prévu entre la fenêtre et la façade. Différents types de matériaux ont des expansions différentes aux changements de température. Le joint le plus connu est à base de silicone, à la fois résistant à l'eau et flexible. Cependant, il peut vieillir avec l'âge, en particulier sous l'influence des UV. Les vérifier et donc les remplacer à temps peut éviter les problèmes d'humidité.
Une bande gonflante est également régulièrement utilisée. Ici aussi, le vieillissement peut survenir avec les années.

 

I) Fuite dans un tuyau, un drain, une douche,…:
Il va sans dire qu'un tuyau, un drain, une douche, etc. qui fuit peut causer de nombreux problèmes d'humidité. Les maisons plus anciennes, en particulier, ont des tuyaux de type métallique qui peuvent fuir au fil des ans en raison de la corrosion. Cependant, de nombreux tuyaux et drains sont incorporés dans un matériau de construction tel qu'un mur ou un sol, de sorte que les dommages ne deviennent souvent visibles que tard. De plus, la résolution de la fuite implique souvent de casser le matériau de construction.
Une douche peut également laisser l'eau pénétrer dans les matériaux de construction. Les douches à l'italienne doivent être construites correctement. Avant d'appliquer des carreaux ou des couches de plâtre, nous recommandons d'utiliser 1 couche Remmers Kiesol MB et 2 couches Remmers MB 2K. Le Remmers MB 2K est un mortier à 2 composants pouvant supporter des fissures jusqu'à 3 mm ! Il est également résistant aux savons et aux produits de nettoyage.

 

Avec ce manuel, nous essayons de vous fournir le meilleur service possible dans votre projet. N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions sur votre situation personnelle ou si vous envisagez un diagnostic sur site. Voir également les onglets «Diagnostic» et «Contact».

 

© 2017 - 2022 Confy | sitemap | rss | Logiciel e-commerce - powered by MyOnlineStore